Comprendre les principaux facteurs d’échec des implants dentaires

Que vous ayez besoin de remplacer plusieurs dents ou une seule, il existe des systèmes d’implants dentaires qui répondront à vos besoins. Les implants dentaires peuvent vous donner un sourire naturel et magnifique tout en améliorant votre qualité de vie. Les procédures d’implants dentaires ont également un taux de réussite exceptionnel lorsqu’ils sont installés correctement. Toutefois, il est important de comprendre que certains facteurs peuvent entraîner l’échec des implants. Bien que l’échec des implants dentaires soit rare, lorsqu’il se produit, il peut entraîner une gêne importante et même d’autres complications.

Signes de défaillance d’un implant dentaire

Une douleur ou une gêne importante, des implants lâches et une inflammation ou un gonflement des gencives sont les principaux signes de défaillance des implants dentaires. Les implants dentaires peuvent échouer pour diverses raisons, telles que des facteurs de santé générale de l’implant dentaire, la norme de la procédure post-implantation et l’habileté et la compétence du dentiste. Voici quelques raisons principales pour lesquelles les implants échouent.

Mauvais alignement de l’implant

L’un des aspects les plus difficiles de la dentisterie implantaire consiste à positionner l’implant dentaire de manière à ce qu’il soit entièrement entouré d’os. Dans certains cas, la position idéale dans l’os n’est pas la position idéale pour l’implant dentaire. Ainsi, l’implant dentaire et l’os peuvent être mal alignés. Lorsque l’implant dentaire n’est pas aligné avec l’os, la gencive peut se rétracter, les couronnes peuvent paraître peu naturelles et le métal gris foncé de l’implant dentaire peut être visible autour de la gencive.

Les fabricants de systèmes d’implants dentaires et les chirurgiens peuvent trouver très difficile de rectifier des implants dentaires mal positionnés. Le retrait des implants peut endommager l’os et les dents voisines. C’est pourquoi il est très important de bien faire les choses dès le départ. Il faut choisir un dentiste expérimenté et compétent pour obtenir les meilleurs résultats.

Péri-implantite et autres infections buccales

La question de savoir si la péri-implantite doit être classée comme une maladie ou comme une complication des implants dentaires due à l’installation d’un corps étranger dans la cavité buccale fait débat. La péri-implantite est l’une des principales causes d’échec des implants dentaires. Quoi qu’il en soit, une réponse inflammatoire peut se produire peu après la fin de la procédure d’installation. Elle peut être causée par la formation d’une bactérie dans la bouche.

Cet état peut endommager l’os et la gencive qui entourent les implants dentaires, et peut potentiellement conduire à une défaillance ultérieure de l’implant ou à une perte osseuse. Bien que cette condition puisse être traitée, l’implant devra plus souvent qu’autrement être remplacé. Les personnes sensibles à l’infection bactérienne sont les fumeurs, les patients diabétiques et ceux qui ont une mauvaise hygiène buccale.

Des empreintes mal prises

Le dentiste prend des empreintes et les envoie à un laboratoire pour la fabrication des couronnes. Si les empreintes ne sont pas précises, les dents de remplacement risquent de ne pas s’adapter correctement. Un décalage subtil peut provoquer un espace entre la gencive et la couronne, suffisant pour compromettre la fonction et l’apparence des dents. Cela peut laisser les bactéries pénétrer dans la gencive et entraîner une infection. L’infection peut être traitée mais peut nécessiter le remplacement des systèmes d’implants dentaires.

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Revenir en haut de page