8 problèmes osseux et articulaires qui peuvent être traités lors d’une visite de télésanté

L’orthopédie – la branche de la médecine qui s’occupe des os et des articulations – est une spécialité médicale plutôt pratique. Mais de plus en plus, les patients et les prestataires de soins se rendent compte que les médecins peuvent aider les patients à gérer de nombreux problèmes osseux et articulaires par le biais de la télésanté. Au cours d’un appel téléphonique ou d’une vidéoconférence, les médecins peuvent évaluer les symptômes et le mouvement, et recommander les soins appropriés. Dans certains cas, des tests ou des traitements supplémentaires en personne seront nécessaires. D’autres problèmes peuvent être traités à distance.

Avec notre podologue a Lyon, découvrez quelles affections osseuses et articulaires peuvent être traitées par télémédecine, notamment les douleurs articulaires, les douleurs lombaires et les douleurs arthritiques.

Douleurs lombaires

La télémédecine permet aux patients d’obtenir l’avis d’un expert dans le confort relatif de leur domicile – un avantage considérable si les douleurs dorsales rendent les mouvements difficiles. Lors d’une visite de télésanté, les patients décrivent leurs symptômes. Le médecin pose des questions et peut demander au patient de tenter certains mouvements pour vérifier s’il y a perte de force ou de mobilité. Dans de nombreux cas, le mal de dos peut être traité en toute sécurité à la maison avec des médicaments et des exercices de kinésithérapie – que vous pouvez apprendre par chat vidéo !

Douleur arthritique

Il existe de nombreux types d’arthrite, mais tous provoquent une inflammation, une douleur et un gonflement des articulations et nécessitent un traitement à long terme. Les rendez-vous en télésanté permettent aux prestataires de suivre la réponse des patients au traitement et donnent aux patients la possibilité d’alerter rapidement les prestataires en cas de changement de fonction ou de douleur.

Le centre médical de l’université de Pittsburgh a commencé à proposer des consultations de télémédecine aux patients atteints de polyarthrite rhumatoïde en 2012. Une étude de suivi réalisée en 2016 a révélé que 38 % des patients ayant participé à leur programme de télésanté ont obtenu une rémission en un an, contre 25 % des patients recevant des soins cliniques traditionnels.

Blessures sportives

Si vous (ou un de vos proches) subissez une blessure sportive, une consultation de télésanté peut vous aider à déterminer si vous devez faire le déplacement jusqu’à une clinique de soins urgents ou non. En fait, une étude de 2018 a révélé que le fait d’offrir la télémédecine aux jeunes athlètes réduisait le temps de déplacement et d’attente, ainsi que le coût des soins. Une autre étude de 2016 a révélé que la télésanté réduisait de près de 7 % les visites médicalement inutiles aux urgences.

Il sera conseillé à certains patients de se faire soigner en personne. D’autres peuvent sauter le voyage et commencer le traitement à la maison.

Suivi de la chirurgie

Il est d’usage que les patients consultent leur médecin quelques semaines après une chirurgie osseuse ou articulaire. Ces rendez-vous permettent aux prestataires de vérifier la cicatrisation des plaies et d’évaluer les progrès des patients ; c’est aussi l’occasion d’aborder les problèmes.

Les rendez-vous post-chirurgicaux par le biais de la télésanté réduisent les déplacements inutiles (et éventuellement inconfortables et peu pratiques). La vidéoconférence permet aux médecins d’évaluer la cicatrisation des plaies et les mouvements des patients en temps réel et d’adapter le traitement et le plan de récupération des patients si nécessaire.

Syndrome du canal carpien

Le syndrome du canal carpien, une lésion due à des mouvements répétitifs, provoque des douleurs, des engourdissements et des picotements dans la main et l’avant-bras. Cette affection a tendance à s’aggraver avec le temps. Un diagnostic et un traitement rapides peuvent permettre aux patients de poursuivre leurs activités préférées et d’éviter une intervention chirurgicale, du moins pendant un certain temps.

Un médecin peut évaluer vos symptômes lors d’une visite de télésanté. Il peut vous demander de bouger votre main et votre poignet en effectuant une série d’exercices pour évaluer l’engourdissement et les picotements. Si vos symptômes ne sont pas graves, le médecin peut vous prescrire un traitement à domicile. À terme, des soins en personne peuvent s’avérer nécessaires.

Douleurs articulaires

Si vous avez des douleurs à l’épaule, à la hanche, au genou ou à une autre articulation, un rendez-vous de télésanté peut être la première étape vers un soulagement. Un médecin peut évaluer vos symptômes et faire des recommandations pour des soins et des traitements supplémentaires en fonction de votre rapport de symptômes et de l’évaluation vidéo de votre articulation. Vous pouvez gérer de nombreux cas de douleurs articulaires en toute sécurité à la maison avec des médicaments en vente libre ou sur ordonnance, ainsi qu’avec du repos, le glaçage périodique de l’articulation et des exercices contrôlés.

Si des tests ou des traitements supplémentaires sont nécessaires, votre médecin vous orientera vers des soins en personne.

Infections osseuses ou articulaires

Les infections des os ou des articulations peuvent résulter d’une blessure ou d’une intervention chirurgicale ; une infection survenant ailleurs dans l’organisme peut également se propager aux os ou aux articulations. Sans traitement, l’infection peut provoquer des lésions organiques. Les symptômes d’une infection des os ou des articulations sont les suivants : douleur, rougeur et gonflement, limitation des mouvements, raideur et fièvre. Si vous avez récemment subi une intervention chirurgicale, vous pouvez également remarquer des signes d’infection (notamment une rougeur, une odeur nauséabonde et du pus) au niveau de la plaie chirurgicale.

Votre médecin peut évaluer vos symptômes par télésanté et vous prescrire un antibiotique, si nécessaire. Vous pouvez être dirigé vers un établissement de santé pour que la plaie infectée fasse l’objet d’une culture afin de détecter les agents pathogènes microbiologiques.

Blessures à la cheville

Vous vous êtes tordu la cheville lors d’une randonnée ? Une visite de télésanté peut vous apporter la tranquillité d’esprit. La plupart des blessures à la cheville ne nécessitent pas de radiographie ni de traitement médical, mais il peut être difficile de savoir si votre blessure doit être radiographiée ou non. Un prestataire de soins peut examiner et évaluer votre blessure à la cheville par le biais de la télésanté, avec votre aide. Le prestataire peut vous demander de toucher votre cheville à des endroits spécifiques et de signaler vos symptômes. En fonction de votre réponse, le prestataire vous recommandera des soins à domicile ou vous orientera vers une clinique pour une imagerie médicale.

Cliquer ici pour d’autres articles !!!

Admin

Revenir en haut de page